Le Chai des Chartrons
vous souhaite la Bienvenue

Situé au cœur des Chartrons, quartier historique d’origine & de stockage des meilleurs crus, le Chai des Chartrons est une adresse incontournable pour tous les oenocurieux & amateurs de vins sur Bordeaux.

Avec son authentique chai à barriques, sous ses poutres centenaires & pierres apparentes vous pourrez dénicher une large sélection de vins fins d’ici & d’ailleurs, de spiritueux des quatre coins du globe, ou encore les délicieux vinaigres balsamiques de la Maison Giusti.

Envie de voyager ? De l’organisation de dégustations aux prestations les plus privées… Le Chai des Chartrons s’occupe de vous faire découvrir l’univers de la vigne & du vin !

Barriques Grands Vins

Une vingtaine de nos grands Châteaux Bordelais, propriétés des plus prestigieuses ont reconstitué, pour nous, un caveau à l’intérieur d’une de leur barrique ; barrique spécialement portée par leur soin.

Une sélection de flacons magiques (double magnums, magnums, millésimes de prestiges,…) sont à découvrir dans leur antre, sorti des chais de ces Grands Crus Classés !

Nos amis des Grands Châteaux ont une vitrine aux Chartrons. Ils viennent expliquer leur savoir faire, livrer leurs secrets au travers d’ateliers, de masterclass, de wine dinners incroyables et inoubliables. Ils nous délivrent des millésimes et flacons de leur réserve familiale.

Ils ouvrent les portes de leurs châteaux pour des visites personnalisées, recevoir nos passionnés, pour une dégustation extravagante, un diner, ou une réception particulière. Ils sélectionnent des bouteilles pour les mettre à disposition au Chai, et ouvrent quelques allocations primeurs.

Barriques d’exception

Une douzaine de barriques ayant contenu notre cuvée d’exception, ELIXIR.

Ces barriques maintenant vidées, contiennent à présent des nectars d’ici & d’ailleurs qui constituent la cave d’une poignée de personnes anonymes composant notre CERCLE LAFAYETTE.

Un cercle privé au sein du Chai des Chartrons. Le privilège d’appartenir à une communauté fermée d’initiés, donnant accès à de nombreux avantages, des prestations premiums, des événements hors du commun, des visites de vignobles, des soirées privées, des masters class etc… Une
sélection de vins exceptionnels choisie avec soin et passion par notre équipe. La création d’une cave sur mesure, l’accès aux primeurs. Une
barrique sécurisée est attribuée. Le locataire retrouve l’ensemble des cuvées sélectionnées pour lui en fonction de ses goûts. Il en dispose à tout moment.

Barriques Single Casks

Carokan : Vieillissement & réalisation de nos Cask Finish. Des barriques de 28 litres pour réaliser l’élevage & le transvasement en Dame Jeannes le moment venu, des eaux de vie distillées localement : COGNAC, ARMAGNAC, PINEAU, FLOC, VODKA, GIN, WHISKY, …

Exception faite pour le Rhum qui nous arrive de la distillerie la plus emblématique de Martinique : NEISSON !

Nos spiritueux constituent l’essence même de nos ateliers de dégustation. Vous pouvez découvrir l’intérêt ou non du vieillissement en barriques…. L’apport des finish, … .

Un vrai jeu de passionnés !

Barriques Renaissance

Le travail est là, nous élevons nous-mêmes, dans des barriques de type bordelaise (225L), deux cuvées de deux appellations qui font la renommée du Vignoble Bordelais !

BORDEAUX ROUGE. Un élevage en monocépage, chaque barrique comprenant un cépage du bordelais (MERLOT / CABERNET SAUVIGNON / MALBEC)

Un atelier d’assemblage est proposé pour permettre aux passionnés de gouter le vin à la barrique, puis de réaliser avec notre aide, des assemblages de profil Bordelais (Rive Gauche / Rive Droite). A l’issu du vieillissement, l’assemblage définitif est réalisé. La mise en bouteille se réalise sur place en votre présence !

Une mise en bouteille 100% Chartronnaise

GRANDS VINS DE GRAVES-PESSAC LEOGNAN
Le terroir préféré des bordelais ! Un Grand Cru Classé de Pessac-Léognan nous confie l’élevage de 3 de ses barriques jusqu’à la mise en bouteille !

Sur la route des barriques
Le quartier Historique des Chartrons…

Le quartier doit son nom à un couvent de l’ordre des Chartreux qui s’y est établi au XIVe siècle. Cependant, la renommée de celui-ci est, de nos jours, étroitement liée au monde du vin. Ce beau quartier de Bordeaux, de forme rectangulaire, est situé en bordure de la Garonne, au nord du centre-ville historique.

Il est délimité par :

la place des Quinconces (au Sud) ; le quai des Chartrons (à l’Est) ; le Cours du Médoc ; le Quartier Bacalan (au Nord) et par la rue Frère et le Jardin Public (à l’Ouest).

En 1381, un couvent de Frères Chartreux est fondé hors des murs. C’est ainsi qu’un faubourg se développera autour du monastère. L’histoire VITICOLE du quartier a débuté au XVIIème siècle avec l’installation de négociants Anglais, Flamands et Irlandais. Ils y fondèrent des entreprises spécialisées dans la vente de vins ers leur pays d’origine.

Peu à peu, de grands entrepôts de stockage virent le jour tout le long de la Garonne. A l’époque ces derniers étaient destinés à recevoir le vin qui arrivait des diverses propriétés. Une fois réceptionnés, ces derniers étaient préparés puis transportés par bateaux vers l’Europe du nord. Ces fameux bâteaux, à fond plat, prirent le nom de GABARRE. L’irlandais Pierre Mitchell installa, notamment, en 1723 la verrerie bordelaise qui deviendra la principale fabrique de bouteilles de France. C’est, entre autres, grâce à lui que la commercialisation et l’exportation du vin en bouteille ont pu se faire.

Les grands négoces bordelais furent fortement influencés par certaines familles d’origine anglo-saxonnes. Même les familles venues d’Alsace ou de la vallée du Rhône ont pris une connotation d’outre-manche.

Cette influence est encore visible dans certains châteaux du du Médoc, par exemple : Famille de Tom Barton à Langoa Barton ou Léoville Barton ; Famille Rothschild aux château Lafite et Mouton ; John Lynch, fondateur des châteaux de Lynch-Bages et Lynch-Moussas, D’autre comme Château Prieuré-Lichine ont vu l’arrivée de russes comme Alexis Lichine.

Les cours PORTAL, MEDOC, ARNOZAN et VERDUN, sont de nos jours devenus les axes très commerçants des Chartrons. Véritable coeur historique du négoce du vin, le quartier évolue de jour en jours… (notamment avec l’arrivée du TRAM) et le visiteur ne se lasse pas d’en découvrir ses trésors.

La rue Notre Dame est maintenant réputée pour : son village d’antiquaires, adresse incontournable pour les chineurs, sa place du Marché,
la cité mondiale du vin

Un quartier plein de ressources !

Fin du 20ème siècle, l’ancien croiseur « Colbert » de la marine nationale, reste amarré aux quais des Chartrons pour y devenir un musée. Malgré une fréquentation touristique importante, le coût des rénovations était trop important. Le navire a rejoint le port de BREST pour y être démantelé !

LA BOURSE MARITIME/ LA DOUANE :

En France, dès le XIIe siècle, on trouve les traces de perceptions effectuées sur les marchandises entrantes et sortantes, sous des appellations variées (droit de rêve, droit de haut passage). Il existait alors au moins un régime douanier par province !

Début 18ème et notamment grâce à la compagnie générale des INDES, le commerce maritime et les ports de l’Atlantique connaissent une remarquable montée en puissance, notamment à Bordeaux.

Les bateaux arrivent directement dans les ports. Ils sont ensuite déchargés avec la permission et sous le contrôle des agents de la « Ferme » . Une déclaration détaillée est déposée par le propriétaire des marchandises puis enregistrée.

Cette dernière est vérifiée par les employés qui dénombrent les colis et en explorent leur contenu. La pesée est un acte essentiel de ce contrôle car les droits sont perçus principalement sur la base du poids. La marchandise qui est aux mains de la Ferme est le gage de leur paiement.

Après leur déchargement, les tonneaux sont transportés dans la cour d’entrée de l’Hôtel par des portefaix ou des rouleurs., sous le regard vigilant d’un Suisse. Après vérification des marchandises, les portefaix et rouleurs regagnent la cour de sortie. Ils y attendent qu’un employé leur délivre les brevets qui leur permettront de remettre les marchandises à leurs propriétaires à la grande porte de sortie. Ce n’est qu’une fois que le « négociant » a fait enregistrer sa déclaration qu’il pourra récupérer ses biens !

COURS XAVIER ARNOZAN :

L’endroit idéal pour se promener ! Ce long Cours va du Jardin Public aux Quais de Bordeaux, à deux pas de la place des Quinconces. C’est un lieu pratique et bien pensé pour s’y prélasser au calme et à l’ombre. En effet, au centre de ce cours se trouve une promenade bordée de différentes sortes d’arbres tels que des châtaigner ou des tilleuls.

Vous pourrez prendre le temps de vous asseoir sur des bancs en pierre pour y contempler les superbes bâtiments et massifs qui le bordent ! Vous y apercevrez de petites fontaines sculptées en bronze, rappelant les Trois Grâces, figures emblématiques du centre-ville.

COURS DE VERDUN :

C’est l’ancien chemin « des Chartreux » … Autrefois il séparait le couvent du reste de la ville jusqu’à ce que l′intendant Tourny, le relie à la ville, dont il fit abattre les murs en 1745. Le jardin royal fut créé à cette même époque (ancien nom du jardin Public), pour y faire une courroie de transmission entre le faubourg et la vieille ville. La vue du jardin public aux grilles dorées ainsi que cette belle végétation, donnent du cachet au quartier ! Les grilles du XVIII ème ont conservé leur dessin d′origine. Quant au jardin, il a été retravaillé pour définir un style “à l’anglaise”. En 1919, la municipalité donna au cours le nom de “Cours de Verdun”en souvenir de la bataille la plus longue pendant la première guerre mondiale. Bataille qui fut l’une des plus critiques et dévastatrices. A VOIR rue Hustin: l’hôtel de Nairac.

PLACE PAUL DOUMER :

Elle porte le nom du 14ème président Français. Carrefour entre le Jardin Public, le quartier Saint Louis, le quartier du Grand Parc et les quais. C’est un endroit très vivant de jour comme de nuit. On y croise toujours des gens en terrasse ou simplement des personnes admirant les bâtiments surplombants la place.